Emmanuel Macron rit jaune : cette blague scabreuse d'un homme sur la première dame en pleine visite officielle

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Pour sa première visite officielle en Polynésie française, Emmanuel Macron a été très bien accueilli. Comme le veut la tradition, il a reçu de nombreux colliers de fleurs. Alors qu'il effectuait un bain de foule, comme il aime, il a été chaleureusement salué par les habitants. "Bienvenue à Tahiti", "Bienvenue en Polynésie", lui criait la foule. Face au président de la République, certains osent lui demander de faire un bras de fer alors que d'autres n'hésitent pas à lui dire qu'il est très beau. Un accueil bien loin des attaques dont il a pu être la cible ces derniers mois. Mais Emmanuel Macron ne s'attendait pas à être gêné lorsqu'un homme a fait une remarque sur sa femme, Brigitte Macron. En lui serrant la main, ce passant lui a alors lancé, tout sourire : "Heureusement que tu es venu tout seul, président !".

Surpris, le chef de l'Etat ne semble pas vraiment comprendre ce qu'ils sous-entend. "Qu'est-ce qu'il y a ?", interroge t-il. Pas de quoi destabiliser l'homme qui aurait pu s'arrêter là, mais qui était bien décidé à aller au bout de sa blague de mauvais goût. "Heureusement que tu es venu tout seul, parce qu'il y a plein de filles ici." Il lui insinue qu'en venant sans la Première dame, il aurait ainsi l'occasion de rencontrer de jeunes femmes polynésiennes. Caché par son masque, Emmanuel Macron n'arrête pas de sourire, mais on peut comprendre qu'il est gêné par cette sortie pour le moins inattendue.

"Tu es très beau président"
Quelques (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Olivier Véran met la main à la pâte dans une séquence télé très inattendue
Olivier Véran injonctif : ce mot d'ordre qu'il rabâche malgré les critiques
Emmanuel Macron : ce seul ministre qui enfreint la règle fixée par le président pour les vacances
Vaccination : cette précision discrète d'Elisabeth Borne qui met le feu aux poudres
Vacances des ministres : ce seul membre du gouvernement qui préfère rester secret

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles