Emmanuel Macron : ce "risque" qu'il est en train d'étudier

·1 min de lecture

Ira, ira pas ? Pour l'heure, Emmanuel Macron semble entretenir le doute. Alors qu'il avait longtemps pris soin d'éviter la question, le chef de l'État avait accepté d'évoquer la présidentielle de 2022 lors d'une interview accordée à Brut en décembre dernier. À l'époque, il avait déclaré : "Peut-être que je ne pourrai pas être candidat. Peut-être que je devrai faire des choses dures dans la dernière année, dans les derniers mois, parce que les circonstances l'exigeront et qui rendront impossibles le fait que je sois candidat", avait-il confié, dans une réponse pour le moins énigmatique. Et d'ajouter : "Je n'exclus rien." Depuis qu'il a lâché cette petite phrase, son entourage a, tant bien que mal, tenté de la décrypter. Une chose est sûre, sa deuxième campagne, si elle a lieu, n'aura plus rien à voir avec la première.

Comme le rappelait l'ancien secrétaire d'État Jean-Pierre Jouyet au mois de décembre, "Emmanuel Macron est celui qui aura connu, durant son mandat, le plus de crises." L'intéressé, qui a vu son quinquennat prendre un tournant depuis l'arrivée de l'épidémie de Covid-19, aurait d'ailleurs "émis la possibilité de ne pas être candidat à l'élection présidentielle", a rapporté Le Figaro dans un papier paru ce jeudi 25 mars. Comme avait décidé de le faire François Hollande en décembre 2016. Toutefois, il y a "un risque" que l'actuel président a bien évidemment pris en compte : la perspective d'une victoire de Marine Le Pen en 2022. "La contrepartie dudit risque est considérable (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Christophe Carrière (TPMP) en difficulté financière ? "Je suis loin d’être SDF !"
VIDEO - Nicolas Sarkozy “pas autant charmé qu'on peut le croire par Emmanuel Macron”
VIDEO - Faustine Bollaert en larmes sur France 2 : cette histoire qui l'a bouleversée
PHOTOS - Brigitte Macron de sortie : elle n'oublie pas Nemo !
PHOTOS – Florence Pernel (Crime dans le Luberon) : qui est son compagnon Patrick Rotman ?