Emmanuel Macron "resterait dans l'histoire s'il interdisait maintenant le glyphosate", déclare le photographe Yann Arthus-Bertrand

franceinfo
Alors que des manifestations se sont tenues dans trente villes de France pour dénoncer les activités de Bayer-Monsanto, le photographe Yann Arthus-Bertrand appelle à "inventer un autre système d'agriculture".

"On est en train de tuer la vie autour de nous. Cette religion de la croissance nous emmène vers un monde difficile et compliqué", dénonce le photographe Yann Arthus-Bertrand, qui en appelle à Emmanuel Macron. "Je pense que si jamais il interdisait le glyphosate maintenant, tout de suite, il resterait dans l'histoire comme un président courageux et responsable. Sinon, tous ces gens porteront le poids des milliers de morts qui viendront dans les années à venir."

franceinfo : Pourquoi réclamez-vous un autre modèle agricole ?

Yann Arthus-Bertrand : Imaginez qu'on a perdu 30 % des oiseaux en France, on a perdu 80 % des insectes volants, 93 % des rivières sont polluées. C'est évident qu'aujourd'hui il faut inventer un autre système d'agriculture. On doit changer de système agricole. Aujourd'hui l'agriculture est la deuxième industrie française, je pense qu'on devrait aider les paysans à se transformer. Tout à l'heure, j'avais au téléphone Paul François, cet agriculteur qui a attaqué Monsanto. Il a 250 hectares de blé en bio. Il m'expliquait que le blé en bio vaut 500 euros la tonne, le blé traditionnel c'est 150 euros la tonne. Vous voyez la différence ? Travailler en bio, ça demande plus de personnes, plus d'emplois, mais en même temps, c'est beaucoup plus rentable.

Il y a donc urgence à agir, selon vous ?

En 1945, on s'est aperçu que l'amiante était dangereux. On l'a interdit en 1995. Il a (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi