Emmanuel Macron reporte le Conseil national de la Refondation

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Emmanuel Macron photographié le 12 juin, lors du premier tour des élections législatives. (Photo: Ludovic Marin/Associated Press)
Emmanuel Macron photographié le 12 juin, lors du premier tour des élections législatives. (Photo: Ludovic Marin/Associated Press)

Emmanuel Macron photographié le 12 juin, lors du premier tour des élections législatives.  (Photo: Ludovic Marin/Associated Press)

POLITIQUE - Première conséquence de la déroute de sa majorité aux élections législatives? Ce lundi 20 juin, au lendemain des résultats très décevants de la force macroniste a perdu la majorité absolue à l’Assemblée nationale, Le HuffPost a eu la confirmation du report du lancement du Conseil national de la Refondation, évoqué par Le Figaro et RMC.

Alors qu’il était prévu que cette nouvelle instance soit lancée mercredi 22 juin, Emmanuel Macron a manifestement revu ses plans, dans un contexte où la situation politique du pays s’est considérablement compliquée. “Il ne s’agissait pas du lancement, mais d’une réunion préparatoire”, minimise auprès du HuffPost l’entourage du chef de l’État, qui précise que l’initiative présidentielle n’est pas annulée, mais “décalée” seulement.

“La décision a été prise hier quand les résultats n’étaient pas connus, ce n’est donc pas en lien avec les élections législatives”, assure encore l’entourage d’Emmanuel Macron, qui voit dans la situation politique sortie des urnes une confirmation de l’intérêt du projet, consistant à jeter les bases d’une “nouvelle méthode” impliquant les forces politiques, économiques, sociales, associatives ainsi que des élus des territoires et des citoyens tirés au sort pour préparer les futures réformes.

À très court terme, le chef de l’État doit surtout se pencher sur la composition du gouvernement, puisque plusieurs ministres ont été battus aux élections législatives, ce qui devrait déclencher de fait leur départ du gouvernement.

À voir également sur Le HuffPost: Avec un score historique du Rassemblement national, le pari de Macron contre l’extrême droite est raté (encore)

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles