Emmanuel Macron a rendu visite à la famille de la policière tuée à Rambouillet

·2 min de lecture

Emmanuel Macron s’est rendu samedi à Thoiry dans les Yvelines pour rencontrer l’époux de la fonctionnaire de police tuée vendredi dans le commissariat de Rambouillet par une attaque au couteau. Le chef de l’Etat s’était entretenu plus tôt dans la journée avec le commissaire divisionnaire de Rambouillet.

Emmanuel Macron s'est rendu samedi à Thoiry dans les Yvelines dans la boulangerie de l'époux de la fonctionnaire de police décédée la veille d'une attaque au couteau à Rambouillet pour apporter son soutien à sa famille "très bouleversée et très digne", a annoncé l'Elysée.

Il s'était auparavant entretenu dans la matinée avec le commandant divisionnaire de Rambouillet, Thierry Roznowski, pour lui exprimer "tout son soutien ainsi qu'aux collègues fonctionnaires de police", a précisé la présidence. Le chef de l'Etat avait promis vendredi de ne "rien céder", après le meurtre au couteau d'une fonctionnaire de police dans un commissariat de Rambouillet, par un homme qui a été abattu par un policier.

Une réunion organisée samedi à 15h30

Une réunion pour faire le point rassemble samedi à 15h30 les services et ministres concernés (Intérieur, Justice, Armées) autour du Premier ministre Jean Castex, qui a écourté sa visite en Occitanie. Assisteront également à cette réunion des représentants des services de renseignement, le procureur national antiterroriste Jean-François Ricard, le coordinateur national du renseignement Laurent Nunez, et le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal. Aucune communication n'est prévue pour l'heure à l'issue de cette réunion d'information, selon Matignon.

Jean Castex s'est rendu samedi matin "au commissariat de Toulouse pour réaffirmer la détermination complète de l'Etat" face à la menace terroriste, selon Matignon.

Les premières gardes à vue se poursuivent

Les premières gardes à vue dans l'entourage de l'assaillant du commissariat de Rambouillet se poursuivent samedi et doivent aider les enquêteurs à dessiner le profil de l'homme, inconnu de la police et du renseignement, qui a tué vendredi à coups de couteau la fonctionnaire de police.

Retrouvez cet article sur Europe1

Ce contenu pourrait également vous intéresser :