Emmanuel Macron rend hommage aux victimes du terrorisme

"Merci une fois encore pour l'exemple que vous avez donné, nous sommes admiratifs et fiers du courage de la résistance, du sens du devoir et de la mémoire". Ces mots ont été inscrits par le président de la République, Emmanuel Macron, dans l'imprimerie de Michel Catalano, jeudi 11 mars, lors de la journée d'hommage aux victimes du terrorisme. Michel Catalano et un de ses employés avaient été pris en otage par l'un des frères Kouachi au cours de leur cavale à la suite de l'attentat de Charlie Hebdo en janvier 2015. Son imprimerie de Dammartin-en-Goële (Seine-et-Marne) avait été détruite lors de l'assaut de la gendarmerie. L'ancien otage a aussi montré au chef de l'Etat comment il 'lavait reconstruite malgré tout. Trois présidents côte à côte Un peu plus tôt, Emmanuel Macron, entouré de François Hollande et Nicolas Sarkozy, avait déposé une gerbe aux Invalides au pied de la statue dédiée aux victimes du terrorisme. Toujours dans le silence. Seule une chirurgienne, Chloé Bertolus a pris la parole, héroïne d'un livre de son ancien patient, Philippe Lançon. Le journaliste rescapé de Charlie Hebdo pose la question qui le hante : "Comment passe-t-on de survivant à vivant". Depuis 2015, plus de 6 300 rescapés et proches sont prises en charge par le fonds de garantie des victimes du terrorisme.