Emmanuel Macron rend hommage à Françoise Rudetzki, « aiguillon de la République »

Christian Hartmann/AP/SIPA

Décédée à 73 ans, Françoise Rudetzki avait créé en 1985 SOS Attentat, première association de défense des victimes du terrorisme.

"Françoise Rudetzki était la figure tutélaire de toutes les victimes du terrorisme" : Emmanuel Macron a salué, mercredi lors d'un hommage national à Paris, la mémoire de l'inlassable porte-parole des victimes d'attentat, décédée le 17 mai. Dans une cour des Invalides écrasée par le soleil, le président, la fille et le frère de Mme Rudetzki ainsi que deux victimes d'attentats, en présence de nombreux politiques et membres du gouvernement ont loué une "obstinée solaire", qui a "fait de son drame personnel un combat collectif".

Décédée à 73 ans, Françoise Rudetzki avait créé en 1985 SOS Attentat, première association de défense des victimes du terrorisme, date qui marquait le début d'une vague d'attentats meurtriers à Paris, liés au conflit au Proche-Orient. Le 23 décembre 1983, Françoise Rudetzki est elle-même victime d'un attentat à la bombe au restaurant du Grand Véfour. L'explosion projette une porte métallique qui écrase ses jambes. Elle contracte ensuite le VIH, à la suite d'une transfusion. Malgré une "vie de douleur", selon les mots d'Emmanuel Macron, "elle a refusé la défaite". A sa sortie du coma, sa première lecture sera un Code pénal: le début d'un long combat pour la reconnaissance des droits des victimes du terrorisme.

A la tribune, Christiane Merlino, victime de l'attentat du métro Port-Royal, en 1996, se souvient de la "boîte de chocolats" qu'elle a reçue sur son lit d'hôpital, "avec un mot d'SOS Attentat". Sa voix tremble lorsqu'elle se souvient des "innombrables démarches, mailing, plis" effectués par l'association pour lutter contre l'oubli et le vide juridique auxquels faisaient alors face les victimes.

"Ma mère est morte mais les avancées qu'elle a permis ne doivent pas mourir avec elle"

Un combat qui (...)

Lire la suite sur Paris Match

VIDÉO - Emmanuel Macron rend hommage à Françoise Rudetzki, "la figure tutélaire de toutes les victimes du terrorisme"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles