Emmanuel Macron relève le défi de McFly et Carlito

·2 min de lecture

Dans une vidéo publiée dimanche sur Youtube, le chef de l'Etat a joué à un "concours d'anecdotes" avec les Youtubeurs McFly et Carlito.

Chose promise, chose due. Le président de la République a relevé le défi de McFly et Carlito, les deux Youtubeurs aux 6,5 millions d’abonnés. En février dernier, le duo avait relevé celui d’Emmanuel Macron, qui demandait aux deux humoristes de réaliser une vidéo sur les gestes barrière contre la propagation du Covid-19. Si la vidéo était visionnée plus de 10 millions de fois, le président devait participer à un «concours d’anecdotes». Défi aisément réalisé...

Dimanche matin, la «battle» entre «le directeur de la Gaule» et le duo a été publiée sur YouTube. Les règles du jeu ? Chaque camp, d'un côté Emmanuel Macron, de l'autre McFly et Carlito, doit raconter quatre anecdotes. Le camp adversaire doit déterminer si elles sont vraies ou fausses. En cas de défaite, Mc Fly et Carlito devront monter à bord d’un avion de la patrouille de France lors des cérémonies du 14-Juillet. Quant au président, il devra placer un cadre photo avec le visage des Youtubeurs lors d’une prochaine prise de parole, «le 14 juillet ou autre».

La vidéo commence par une anecdote de football : Emmanuel Macron affirme qu’il gère la carrière de Kylian Mbappé et que le joueur du Paris Saint-Germain va quitter le club d’ici quelques semaines pour se rendre à l’Olympique de Marseille. Le chef d'Etat téléphone à l’attaquant qui, amusé, déclare que c’est «impossible» de partir pour le club rival marseillais.

S’enchainent ensuite des anecdotes sur un voyage présidentiel au Niger, sur une erreur de l’ancien président des Etats-Unis Donald Trump ou encore sur le tournage de l’émission mythique «Fort Boyard».

La vidéo de 30 minutes s’achève sur un «concert privé», dans les jardins de l’Elysée, d’un groupe de métal français Ultra Vomit chantant «Une souris(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles