Emmanuel Macron recadre ses ministres et fustige "le narcissisme des petites différences"

·1 min de lecture
Le président Emmanuel Macron, le 13 septembre 2021 à l'Elysée - Ludovic MARIN © 2019 AFP
Le président Emmanuel Macron, le 13 septembre 2021 à l'Elysée - Ludovic MARIN © 2019 AFP

À chaque semaine son recadrage. Emmanuel Macron, à l'occasion du Conseil des ministres de ce mercredi, n'a pas caché son agacement face aux récentes initiatives politiques lancées par des membres du gouvernement.

"Si vous êtes à cette table, c'est parce que les Français ont cru au dépassement politique et au rassemblement", a lancé le président, "les chapelles, le narcissisme des petites différences, sont inutiles et funestes s’agissant des membres du gouvernement."

Une phrase adressée à "tout le monde"

Une réponse au nouveau think tank lancé par Jean-Michel Blanquer? À Territoires de progrès, auquel ont adhéré plusieurs ministres? Au mouvement "Horizons" présenté le week-end dernier par Édouard Philippe? Il visait "tout le monde", confie un ministre à BFMTV.

Difficile néanmoins de ne pas penser que cette petite pique s'adressait à son ancien Premier ministre qui, tout en assurant n'être "candidat à rien en 2022", a créé un nouveau parti politique venant empiéter sur la galaxie Macron.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles