Emmanuel Macron se rêve en « facilitateur » de dialogue entre l’Iran et les États-Unis

Source AFP
·1 min de lecture
Le président de la République Emmanuel Macron.
Le président de la République Emmanuel Macron.

Emmanuel Macron fera « tout son possible pour soutenir toute initiative américaine » pour réengager un dialogue avec Téhéran sur le dossier nucléaire, moribond depuis la sortie des États-Unis de l'accord international de 2015 en 2018, a-t-il déclaré jeudi 4 février 2021. « Je ferai tout mon possible pour soutenir toute initiative américaine pour réengager un dialogue exigeant, et j'essaierai d'être [?] un facilitateur dans ce dialogue », a déclaré le président français lors d'une intervention devant le think tank Atlantic Council.

« ?Je crois que nous avons besoin de finaliser une nouvelle négociation avec l'Iran, et le président Biden a un rôle critique? », a-t-il dit, espérant que Joe Biden, récemment entré en fonction, reprenne des négociations pour trouver une solution négociée avec Téhéran, après la politique de « ?pression maximale? » suivie par son prédécesseur Donald Trump qui avait dénoncé l'accord sur le nucléaire (JCPOA) de 2015, visant à empêcher, au moins pour un temps, l'Iran de se doter de l'arme nucléaire.

À LIRE AUSSIBarochez ? Le jeu de dupes du nucléaire iranien

« ?C'est le bon moment? »

Depuis cette sortie américaine, et en dépit des efforts des Européens pour maintenir le JCPOA à flot, l'Iran a plusieurs fois commis des entorses à ses obligations, reprenant progressivement ses activités nucléaires. Emmanuel Macron a tenté à plusieurs reprises de faire reprendre le dialogue entre les États-Unis dirigés par Donald Trump et l'Iran, comme lors [...] Lire la suite