Emmanuel Macron "résolu" à évincer Edouard Philippe : ce surprenant coup de fil à Nicolas Sarkozy

1 / 15

Emmanuel Macron "résolu" à évincer Edouard Philippe : ce surprenant coup de fil à Nicolas Sarkozy

La rumeur est tenace. Alors que le gouvernement a maille à repartir avec la crise sanitaire qui a passé le seuil des 300 000 morts dans le monde ce vendredi 15 mai, les médias se sont fait le relais de tensions entre Emmanuel Macron et Edouard Philippe. L'un et l’autre ont voulu balayer les spéculations sur l’avenir du Premier ministre, mais Le Point a remis une pièce dans la machine en révélant l’existence d’un appel téléphonique éloquent entre le chef d’État et son prédécesseur Nicolas Sarkozy.

"Il a testé des noms auprès de Nicolas, confie un sarkozyste. Celui de Bruno Le Maire, comme il l'avait fait pour Jean-Michel Blanquer il y a deux ans." Nos confrères indiquent que l’ancien président de la République ne porte pas l'actuel ministre de l’Économie dans son cœur, pas plus que l’actuel Premier ministre. Jamais avare de conseils, Nicolas Sarkozy a ajouté une opinion qui sent le vécu : "Quand tu nommes ton Premier ministre, il te déteste au bout de six mois. Si tu le vires, il te déteste encore plus. Et le nouveau te déteste au bout de six mois aussi !"

Alors que les ragots envahissaient l’espace public, un journaliste a interrogé Edouard Philippe sur l’état de ses relations avec Emmanuel Macron. Après avoir réaffirmé la confiance présidentielle à son égard, le Premier ministre a conclu son allocution du 7 mai par une pique contre ceux qui se passionnent pour leurs affaires : "Permettez-moi de vous dire, que dans les moments que nous vivons, en plein dans une crise sanitaire

Retrouvez cet article sur GALA

Foot, école... Comment Edouard Philippe essaye de garder "une vie normale" avec ses trois enfants
Pourquoi Christine Kelly a refusé la proposition de Nicolas Sarkozy d’entrer au gouvernement
Laeticia Hallyday en plein blues ? Ce message qui intrigue
Ines (Koh-Lanta) : à 25 ans, elle n'a "jamais goûté" une orange, les internautes stupéfaits
Emmanuel Macron "file des clopes" et Edouard Philippe "des claques" : cette savoureuse comparaison