Emmanuel Macron répond sèchement à un enseignant opposé à la réforme des retraites : "Vous n'êtes pas sympathique, ni respectueux"

franceinfo

Un professeur de collège a crié au président de retirer sa réforme des retraites lors d'un déplacement du président à Pau. Un vif échange s'en est suivi.

Emmanuel Macron a été vivement interpellé par un enseignant en colère qui lui a crié de "retirer" sa réforme des retraites mardi 14 janvier au matin à Pau (Pyrénées-Atlantiques) à son arrivée au Palais Beaumont, juste avant une table-ronde sur l'écologie, rapporte un journaliste de franceinfo sur place.

Des échanges houleux

Le président de la République n'a pas apprécié le ton utilisé par ce professeur qui enseigne les mathématiques au collège et a échangé quelques minutes avec lui : "Monsieur, je suis gentil moi, vous êtes là, vous criez à partie, vous n'êtes pas sympathique, ni respectueux. Faisant fi de tout ça, je viens vous voir et je vous parle. Ne me donnez pas de leçon de respect je vous en prie ou appliquez-les à vous-même !", a-t-il répondu. Plus calme, l'enseignant explique alors que "pour se faire entendre, il faut parfois crier." "L'exemplarité est aussi utile", répond le chef de l'État.

L'enseignant réplique : "Ce n'est pas en donnant la légion d'honneur à BlackRock qu'on l'est", faisant référence à la promotion dans la légion d'honneur du patron du gestionnaire d'actifs BlackRock France, Jean-François Cirelli.

Vous patachonnez dans la tête. Vous mélangez tout. Ça n'a rien à voir.

Emmanuel Macron

Mais l'enseignant insiste en assurant que "la réforme des retraites est un cadeau à tous ces gens. Les gens vont (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi