Emmanuel Macron réclame à l’armée de développer « davantage » le Service national universel

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
© Eliot Blondet-Pool/Sipa
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Emmanuel Macron avait fait du Service national universel  (SNU) une de ses promesses lors de la dernière campagne présidentielle. Mais celle-ci a du mal à se concrétiser comme il l’espérait. Mercredi, lors d’une prise de parole au ministère des armées  précédant le traditionnel défilé du 14-Juillet, le président de la République a appelé l’armée à « faire davantage » pour développer le SNU, relaie l’AFP. Pour le chef de l’Etat, ce dispositif de formation est une véritable « chance pour les jeunes » qui doit être confiée et gérée par l’armée.

Un moyen de « retrouver le sel de son histoire »

Le chef de l’Etat s’est donc montré très clair mercredi en s’adressant à ses forces armées. « Je vous demande de faire davantage en donnant à nos réserves une nouvelle ambition et en investissant plus et mieux le grand projet de SNU que je porte. » Emmanuel Macron a tenu à préciser que cette mesure n’avait pas pour but de « militariser la jeunesse », ni « la société » mais qu’il s’agissait pour la nation de « retrouver le sel de son histoire (et) son sens profond ». « La République a besoin que vous fassiez davantage. » 

Pour le locataire de l’Élysée, « ces dispositifs de formation sont des chances pour les jeunes qui vous sont confiés », à l’Armée. Emmanuel Macron a insisté dans le même discours : « C’est un axe essentiel des prochains mois et des prochaines années (…) Nous devons avancer. » Avant d’aborder au passage les « valeurs de transmission et de discipline » des troupes française...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles