Emmanuel Macron promet des "réponses fortes" aux attentes écologiques

Alors que le second tour des municipales est marqué par une déferlante verte dans les grandes villes, le chef de l'Etat, qui reçoit lundi matin les membres de la Convention citoyenne pour le climat, entend apporter des "réponses fortes" et "à la hauteur des enjeux et des attentes" écologiques des Français.

Emmanuel Macron entend apporter des "réponses fortes" et "à la hauteur des enjeux et des attentes" écologiques des Français en recevant lundi matin les membres de la Convention citoyenne pour le climat (CCC), au lendemain d'une déferlante écologiste aux municipales, a indiqué l'Elysée à l'AFP. "La réponse sera à la hauteur des enjeux et des attentes des membres de la Convention et des Français", a indiqué l'entourage du président.

Emmanuel Macron doit s'exprimer devant les 150 membres de la CCC qui seront accueillis à partir de 11h à l'Elysée pour présenter leurs 149 propositions destinées à répondre à l'urgence climatique.

Lire aussi :Ecocide, limitation de la vitesse à 110 km/h... les principales mesures de la Convention pour le climat

Pour le chef de l'Etat, la "vague verte" de dimanche constitue un "baromètre de l'état d'esprit des Français" et montre que "l'écologie est au coeur de leurs préoccupations", ont rapporté ses proches.

"Un discours très offensif" attendu lundi

Emmanuel Macron y voit aussi le succès dont bénéficie tout "nouvel entrant dispruptif" même si selon lui le succès des verts est "relatif", car le scrutin a concerné surtout des grandes villes.

Pour répondre à ces attentes, le chef de l'Etat fera lundi "un discours très offensif" avec "une ambition écologique affirmée", qui sera décisive pour la suite, selon ses proches.

"Le président a pris des engagements auprès de la Convention en janvier", lorsqu'il avait rencontré ses membres, a rappelé la présidence, en soulignant qu'il était "très satisfait" du processus. "Il y a beaucoup de propositions" sur la table et "le président va jouer sur tout le registre" de ces mesures, a-t-elle ajouté sans entrer dans le détail. Ces propositions "ne se résument(...)


Lire la suite sur Paris Match