Emmanuel Macron pas proche de ses parents : cette phrase de Brigitte qui en dit long

·1 min de lecture

C'est une fracture dans l'histoire familiale d'Emmanuel Macron. Longtemps en froid avec ses parents, qui ont mis beaucoup du temps à accepter sa relation avec Brigitte Macron, le président a surtout vu sa jeunesse marquée par sa grand-mère maternelle Germaine, surnommée Manette. Une histoire de famille sur laquelle Hervé Algalarrondo, auteur du livre Deux jeunesses françaises, est revenu au micro de Sud Radio. "Brigitte Macron a dit un jour : "Ce qu'il est, il ne le doit qu'à lui et à sa grand-mère"", révèle-t-il.

Hervé Algalarrondo, dont le livre évoque aussi Edouard Louis, autre figure d'Amiens qui a rompu avec sa ville natale, en a profité pour évoquer la grand-mère maternelle du président, décédée en 2013. "C'était une ancienne directrice d'école qui venait de prendre sa retraite et qui l'a pris sous son aile très très tôt. Emmanuel Macron l'a adoptée", raconte-t-il. Et contrairement à ses parents, sa grand-mère originaire de Bagnères-de-Bigorre (sud-ouest), où il passait ses vacances, a tout de suite accepté sa relation avec Brigitte.

C'est même elle qui protégeait la relation de son petit-fils avec sa professeure, de vingt-quatre ans son aînée, et encore mariée. "C'est chez Manette que le lycéen, amoureux fou de son enseignante du club théâtre, Brigitte Auzière, trouvera le rare - le seul ? - soutien prêt à abriter leurs rendez-vous secrets", écrivait Le Point en 2019.

A l'époque, quand Françoise Noguès apprend que son fils de 16 ans est amoureux de sa prof, elle demande (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Stéphane Rotenberg : qui est sa fille Emma ?
« On est un peu à poil » : Emmanuel Macron patine à l'approche de 2022
"Méfie-toi" : Emmanuel Macron mis en garde...
Gérard Depardieu mis en examen pour "viols" en décembre
Brooke Shields en béquilles à l’hôpital : l’actrice réapprend à marcher après un accident