Emmanuel Macron prend la parole : « Les heures que nous vivons sont cruciales »

·1 min de lecture

Emmanuel Macron l’assume : le troisième confinement ne serait pas une fatalité. Avant de le déclencher, le président de la République préfèrerait laisser une chance aux mesures de restrictions déjà annoncées et aussi aux Français, à qui il accorderait toute sa confiance. En témoigne son tweet, publié ce samedi 30 janvier : “J'ai confiance en nous. Les heures que nous vivons sont cruciales”, a-t-il déclaré. Avant d’appeler à la responsabilité : “Faisons tout pour freiner l'épidémie ensemble.”Un pari que certains membres de son entourage encourageraient, comme le détaille le Journal du dimanche, paru en kiosque ce 31 janvier. “Un petit geste de plus, un petit masque de plus, un peu plus d’aération, ça peut éviter le confinement”, a confié une source à nos confrères. Avant de préciser qu’un “slogan résume cet esprit : ’Mobilisation générale’”. Si la situation épidémique en France semble toujours instable, Emmanuel Macron aurait hésité jusqu’à la dernière minute. “On ne peut pas mettre 66 millions de vies sous cloche sans être sûr que c’est la dernière des solutions”, aurait-il finalement déclaré lors du conseil de défense sanitaire à l’Élysée organisé en urgence ce vendredi 29 janvier, dont se fait l’écho le JDD.

En ayant renoncé à un nouveau confinement, Emmanuel Macron espérerait éviter les révoltes urbaines contre les restrictions sanitaires qui embrasent les Pays-Bas. “Le président essaie de retenir au maximum les décisions pour laisser de l’oxygène au pays. Il ne veut pas céder (...)

Lire la suite sur le site de GALA

VIDÉO - Eurovision : qui est Barbara Pravi, la féministe talentueuse, qui représentera la France à Rotterdam ?
Boris Johnson : acculé par la crise au Royaume-Uni, son ex-belle-mère vient rajouter de l'huile sur le feu
Philippe Etchebest : porte-parole des restaurateurs, va-t-il se lancer dans la politique ? Il répond
VIDÉO - TPMP : les chroniqueurs dévoilent le scandale des vaccins payants pour les stars non prioritaires
Star Academy : mort d'une ancienne candidate emportée par la maladie à 32 ans