Emmanuel Macron : pourquoi l'avenir d'Edouard Philippe doit être rapidement tranché ?

Le temps politique risque de s'accélérer, dans les prochaines semaines. Surtout pour Emmanuel Macron. Le chef de l'Etat est attendu sur de multiples terrains. Rapidement, il doit s'exprimer devant les Français pour tracer le "nouveau chemin", celui de l'après-crise du Covid-19. Pour réussir la fin de son quinquennat, Emmanuel Macron a un grand projet : procéder à un remaniement d'envergure. Evidemment, le poste de Premier ministre est le plus exposé au changement. Edouard Philippe, longtemps sur la sellette, bénéficie désormais d'une cote de popularité ascendante, ce qui pourrait jouer en faveur d'un statut-quo. "Il n'a rien décidé pour le moment", rétorque au Parisien un proche du chef de l'Etat.

Quelques jours pour trancher

Emmanuel Macron va pourtant devoir trancher très rapidement. Selon le quotidien, le remaniement ministériel pourrait être acté dès la semaine prochaine, et ce en raison de la situation actuelle d'Edouard Philippe. Dimanche 28 juin, le Premier ministre pourrait être élu maire du Havre. Ensuite, les élus ont cinq jours pour être intronisés. S'il est choisi par les Havrais, Edouard Philippe devra donner sa démission dès le lendemain, ou au plus tard, le surlendemain, selon un ministre, son couvert d'anonymat, et toujours cité par Le Parisien. Celle-ci n'acterait cependant pas le départ du locataire de Matignon, Emmanuel Macron pouvant en effet la refuser, et l'installer à nouveau en chef du gouvernement. Quelle que soit la décision du président de la République,

Retrouvez cet article sur Voici

Prince Harry « en lambeaux » : la conséquence dramatique de son mariage avec Meghan Markle
Edouard Philippe : ce comportement qui agace de plus en plus l'Elysée
Michel Cymes raconte son coup de fil tendu avec Jean-Pierre Foucault concernant le coronavirus
Stéphane Bern : ce qu’il a très mal vécu pendant le confinement
PHOTO Pamela Anderson topless, elle manque d'en dévoiler beaucoup trop