Emmanuel Macron : ce "petit défaut" quand il était étudiant

·1 min de lecture

"Il arrivait durant ses études à Sciences Po que son enthousiasme et sa facilité à écrire le rende un peu bavard", apprend-on sur la page du site de Sciences Po consacrée à un certain Emmanuel Macron, "promotion 2001". Sur quelques copies du président de la République, on retrouvait le commentaire "trop long", à en croire ce portrait du jeune étudiant IEPien. Mais était-ce avant que l’expérience ne vienne parfaire la maîtrise de la rhétorique de celui qui pourrait bien vouloir briguer un second mandat ? Pas sûr puisque d'autres depuis ont évoqué ce côté "bavard" d'Emmanuel Macron.

En janvier dernier, le journaliste Alain Duhamel, auteur d'Emmanuel le hardi (aux éditions de L'Observatoire) qualifiait le président d'"actif bavard" lui reprochant de ne pas savoir parler de manière "brève, imagée et accessible". "Emmanuel Macron est trop long, trop abstrait et parfois trop sélectif", avait-il déclaré.

Brigitte Macron, elle aussi, aurait noté ce trait de personnalité de son époux. En ligne de mire de la Première dame, les voeux d'Emmanuel Macron pour l'année 2020. Depuis deux ans, le chef d’État proposait une allocution plus longue que celles de ses prédécesseurs. En 2017, ses vœux avaient duré 18 minutes contre 16 minutes pour 2018. Brigitte Macron – qui assiste toujours à l’enregistrement des vœux présidentiels – ferait toujours une petite remarque à son mari sur la durée de son discours. "Brigitte trouve toujours que tout est trop long", indiquait un fidèle des Macron au Parisien. (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Emmanuel Macron stratège : comment il prépare sa réélection en 2022
"Il a perdu l'empathie" : Olivier Véran et ses "coups de menton" déçoivent
Olivier Véran et le "tétongate" : cette petite explication qu'il a dû avoir avec sa famille
"Il veut le combat et la défaite" : François Bayrou s'obstine... Emmanuel Macron laisse faire
PHOTO - Koh-Lanta : Loïc en couple avec une ancienne Miss, il officialise !