Emmanuel Macron est en route pour la Nouvelle-Calédonie

Le président français Emmanuel Macron est parti mardi soir pour la Nouvelle-Calédonie afin de renouer le dialogue avec l'archipel. Dans l'agglomération de la capitale, Nouméa, la nuit de mardi à mercredi a été plus calme que la précédente.

Emmanuel Macron s'est envolé mardi 21 mai soir pour la Nouvelle-Calédonie avec l'objectif d'y renouer le fil du dialogue et d'accélérer le retour à l'ordre, après plus d'une semaine d'émeutes causées par l'adoption d'une réforme électorale contestée.

La visite surprise du chef de l'État a été annoncée en Conseil des ministres, alors que se multiplient les demandes de report du projet de loi constitutionnelle sur le corps électoral, rejeté par les indépendantistes.

Emmanuel Macron, qui a décollé en début de soirée selon l'Élysée, doit arriver jeudi matin (heure locale) dans l'archipel français du Pacifique Sud pour y installer une "mission", a précisé la porte-parole du gouvernement Prisca Thevenot, sans plus de détail.

Dans l'agglomération de la capitale, Nouméa, la nuit de mardi à mercredi "a été plus calme que la précédente malgré deux incendies", a indiqué dans un communiqué le Haut-Commissariat de la République.

À lire aussiKanak, Caldoche, Caillou... Le lexique de la crise en Nouvelle-Calédonie

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
La Nouvelle-Calédonie en proie aux blocages malgré les moyens mis en œuvre par Paris
La situation "reste très tendue" en Nouvelle-Calédonie, des renforts supplémentaires envoyés
Emmanuel Macron se mobilise pour la Nouvelle-Calédonie après une nouvelle nuit d'émeutes