Emmanuel Macron : son père a eu une "explication" avec Brigitte pour tenter de les décourager

·1 min de lecture

Un « intello et féru de lettres anciennes. » C’est que Brigitte Macron décrit le père de son mari, Jean-Michel Macron, dans les colonnes du Monde. Les propos de la Première dame sont tendres à l’égard de son beau-père, même si au départ, il aurait tenté de lui mettre des bâtons dans les roues. Dans un long article publié ce jeudi 31 décembre, le journal revient sur les relations compliquées entre les trois derniers présidents de la République et leurs pères. Les rapports entre Emmanuel et Jean-Michel Macron ne font pas exception à la règle. Très discret sur son père, le président préfère évoquer sa proximité avec sa grand-mère maternelle Germaine Noguès, plus connue sous le nom de « Manette », qui a tout de suite adoubé Brigitte Macron, malgré leur différence d’âge. Agacé par « l’emprise » que sa belle-mère a sur son fils, il a parfois demandé selon Le Monde à cette « femme de caractère » de « laisser respirer » Emmanuel Macron.

Cette histoire « me semblait prématurée, vu son âge », explique dans le journal Jean-Michel Macron. Il espérait qu’avec le temps son fils « passe à autre chose ». Un espoir que nourrissait aussi la mère d’Emmanuel Macron, Françoise Noguès, qui aurait à l’époque missionné son mari pour tenter de décourager les deux tourtereaux de poursuivre leur relation, en vain. Pourtant, il y aurait bien eu une « explication » entre Jean-Michel Macron et Brigitte. « Elle m’a fait jouer le rôle du père fouettard », se souvient-il dans les colonnes du Monde. Mais l’amour (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Emmanuel Macron un « grand acteur » : son père sort du silence pour la 1e fois depuis 2017
PHOTOS - Louane, Faustine Bollaert, Karine Ferri... les stars fêtent le réveillon
« Casanova pour midinettes » : comment Robert Hossein s’est imposé après Angélique, Marquise des Anges
VIDÉO - Le préfet de police "joue à la starlette", Florian Philippot vent debout après une phrase polémique
Claude Brasseur « vraiment seul » : son fils Alexandre évoque sa fin de vie