Emmanuel Macron n'est pas le seul à grincer des dents contre les fuites...

·1 min de lecture

Les langues se délient et ça ne plaît pas à tout le monde. Ce lundi 22 mars, Bruno Le Maire était l'invité de la matinale de RTL. Après le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, c'était donc au tour du ministre de l'Économie de s'exprimer sur la crise sanitaire et les récentes restrictions sanitaires appliquées dans 16 départements français. L'intéressé a réitéré toute sa solidarité à l'exécutif et aux décisions qui ont été prises : "Moi je suis dans un gouvernement et donc je suis solidaire de toutes les décisions de toutes les décisions d'un gouvernement", a-t-il fait savoir, avant de se faire interrompre par la journaliste Alba Ventura : "J'ai cru comprendre que vous auriez préféré que les week-ends soient fermés ?", a-t-elle demandé à son invité du jour. Bruno Le Maire s'est alors agacé des fuites de certaines informations confidentielles dans la presse.

"Mes préférences, ce que je peux exprimer en Conseil de défense et qui, malheureusement, sort dans la presse, ce que je regrette profondément, cela ne regarde que les membres du Conseil de défense, le président de la République, le Premier ministre et les autres ministres", a-t-il tenu à préciser. Et d'ajouter : "Une fois qu'une décision est arrêtée, que les choses soient bien claires : elles engagent tout le gouvernement, sans exception", a souligné le ministre de l'Économie, qui affirmé que la fermeture des commerces était "un déchirement."

Bruno Le Maire n'est pas le premier à s'agacer de ce genre de fuite. Fin janvier, (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Michel Sardou pas fan de la nouvelle génération de chanteurs : son message est clair !
15e anniversaire de Barron Trump : le message de Melania jugé "flippant"
VIDEO - Maryse, en larmes, évoque les derniers jours de Philippe Gildas
Michel Sardou cinglant avec les César 2021 : « Je ne suis pas client de ça »
Meghan Markle : après les accusations de racisme, la reine prend une grande décision