Non, Emmanuel Macron n’a pas fait allégeance aux États-Unis en commémorant le Débarquement

Des images de la cérémonie anniversaire du Débarquement du 6 juin 1944 montrent Emmanuel Macron derrière un pupitre flanqué du sceau du président américaine. Des internautes ont affirmé qu’il s’agissait d’un aveu de faiblesse du président français face aux États-Unis. Mais la cérémonie se tenait dans le cimetière américain de Colleville-sur-Mer, un territoire géré par la Commission des monuments de guerre américains et cédé à perpétuité aux États-Unis.

La vérification en bref

  • Aux commémorations du Débarquement, Emmanuel Macron a prononcé un discours au cimetière américain de Colleville-sur-Mer.

  • Des internautes ont affirmé que l’insigne de la présidence américaine présente sur son pupitre montrait son "allégeance aux États-Unis".

  • Le cimetière de Colleville-sur-Mer a été cédé à perpétuité aux États-Unis en 1947 et dépend de la Commission des monuments de guerre américains.

Le détail de la vérification

Les commémorations du débarquement du 6 juin 1944 en Normandie ont donné lieu à de nombreux discours de la part des responsables politiques invités aux différents hommages. Emmanuel Macron s’est ainsi exprimé face aux quelque 10 000 tombes blanches emblématiques du cimetière américain de Colleville-sur-Mer.

En réalité, si le président français s’exprime derrière un pupitre marqué de l’emblème de la présidence des États-Unis, c’est parce que le cimetière américain de Colleville-sur-Mer bénéficie d’un statut à part.


Lire la suite sur Les Observateurs - France 24