Emmanuel Macron avec Mcfly et Carlito : une opération de communication risquée

·1 min de lecture

Michael Darmon remplace Nicolas Beytout ce lundi 24 mai 2021.

Le président de la république a reçu les deux influenceurs Mcfly et Carlito, des vedettes les réseaux sociaux. Il leur avait promis un concours d’anecdotes en contrepartie d’une chanson qu’ils ont fait sur les gestes barrière ayant obtenu plus de 10 millions de vues. On a donc vu Emmanuel Macron jouer le jeu avec beaucoup d’aisance, loin des codes officiels de la communication présidentielle. Pourtant, selon Michael Darmon, il s’agit plutôt d’un grand classique.

Il s’agit plutôt d’un grand classique parce que, pour les présidents français, chercher à parler aux jeunes c’est une tradition. Lorsque l’on ouvre les grimoires des opérations de communication de l’Élysée, on retrouve la fameuse recette de François Mitterand interviewé en 1985 par un Yves Mourouzi, une fesse sur le bureau présidentiel et un président reprenant le journaliste en lui expliquant les terme "branché" et "chebran". C’était du jamais vu. Une scène écrite et répétée avec le grand maître en communication de l’époque Jacques Pilhan. Il s’agissait de redorer l’image du président auprès de la jeune génération.

En fait chaque président a besoin de montrer qu’il est en lien avec son époque et on peut retrouver des initiatives similaires pour les autres présidents. 

Donc rien de nouveau sous le soleil de la communication. Pourtant, on peut noter une particularité avec Emmanuel Macron, il est particulièrement à son aise dans cet exercice. C’est un acteur ?...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles