Emmanuel Macron dans le massif du Mont Blanc : "C'est une bonne chose", il pourra se rendre compte "de visu que la Mer de Glace a perdu 120 mètres en 30 ans"

franceinfo

La venue d'Emmanuel Macron dans la soirée du mercredi 12 février dans le massif du Mont Blanc est "une bonne chose", a réagi, mercredi sur franceinfo, Georges Unia, responsable de la commission environnement-climat au Syndicat national des guides de montagne (SNGM). Le président de la République "va pouvoir se rendre compte, non pas dans un bureau en lisant des dossiers, mais de visu, que la Mer de Glace a perdu 120 mètres en 30 ans, c’est-à-dire que l'on perd quatre mètres de glace par an", souligne Georges Unia.

Un déplacement symbolique

"Le Mont Blanc est un grand symbole. Protéger un symbole est quelque chose de très important qui va dans le bon sens et est très attendu à la fois des guides et des environnementalistes, explique le guide. C'est tout l'intérêt de déplacement du chef de l'État."

La situation est terrible. Je pense que la prise de conscience du président et des ministres va être très importante.

Georges Unia, SNGM

à franceinfo

La mission des guides de montagne, "ce n'est plus simplement celui qui vient devant, continue Georges Unia. On devient des passeurs, des lanceurs d'alerte. On devient des gens qui essaient de faire prendre conscience de la beauté du monde et de notre responsabilité par rapport à cet (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi