Emmanuel Macron en larmes à l'arrivée du cercueil d'Hubert Germain au Mont-Valérien

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

POLITIQUE - Ému à en pleurer. Ce jeudi 11 novembre, Emmanuel Macron n’a pas caché ses larmes à l’arrivée du cercueil du dernier Compagnon de la Libération, Hubert Germain, au mémorial du Mont-Valérien. Alors que le célèbre résistant rejoignait le dernier caveau inoccupé de la crypte, conformément aux souhaits du défunt et du général de Gaulle, le chef de l’État accueillait le cercueil pour un ultime hommage.

Et à mesure que la dépouille de ce héros de la Résistance approchait au son du “chant des Partisans”, le président de la République affichait son émotion, jusqu’à laisser échapper quelques larmes, comme le montre vidéo en tête d’article. Une séquence rare pour un président de la République, rompu aux cérémonies parfois graves et solennelles.

Une fois le cercueil drapé du drapeau tricolore déposé dans la crypte, Emmanuel Macron s’est recueilli quelques instants et a y déposé une croix de Lorraine conçue avec du bois de la charpente de la cathédrale Notre-Dame-de-Paris, conformément au souhaits du défunt. La dernière étape de cet hommage à cette figure de la Résistance disparue il y a un mois.

À voir également sur Le HuffPost: Le cercueil d’Hubert Germain remonte les Champs Élysées sur le char “Bir-Hakeim”

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles