Emmanuel Macron lance une mission sur les difficultés des urgences

Emmanuel Macron lors de son déplacement à Cherbourg, le 31 mai 2022.
Emmanuel Macron lors de son déplacement à Cherbourg, le 31 mai 2022.

L'exécutif se saisit de la crise des urgences. En déplacement ce mardi à Cherbourg, Emmanuel Macron en a profité pour annoncer le lancement d'une mission d'un mois pour diagnostiquer la crise des services d'urgence à l'hôpital et proposer des pistes pour y répondre. Il s'agit de la première étape d'un plan devant être décliné à l'échelle des « 1 200 bassins de vie » français. Le professeur François Braun, président de Samu-Urgences de France, devra remettre ses conclusions « au plus tard le 1er juillet » à la ministre de la Santé Brigitte Bourguignon, a précisé le chef de l'État à l'issue d'une visite au centre hospitalier de Cherbourg.

Son rapport « aura vocation à expliquer, territoire par territoire, là où sont les manques, de pouvoir les chiffrer », en particulier les questions de manque de personnel. Sur cette base, a expliqué le président, des décisions seront prises « pour permettre de mobiliser davantage de médecins, retrouver de l'attractivité dans certains secteurs […]. Ceci à partir de la fin de l'été sera décliné dans chaque territoire ».

Le président, rappelant les changements engagés dans son premier mandat – fin du numerus clausus, Ségur de la santé, etc. –, a dit constater malgré tout les hôpitaux engorgés, les déserts médicaux croissants, la « perte de sens » des membres du personnel qui sont nombreux à quitter les professions de santé. Selon lui, le système de santé doit faire l'objet d'une « vraie révolution collective ». C'est l'objet du [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles