Emmanuel Macron laisse entendre que le couvre-feu pourrait être repoussé

·1 min de lecture

A quel degré se fera le déconfinement, plusieurs fois évoqué ces dernières semaines ? Les incertitudes demeurent. La semaine dernière, l'on apprenait que la mesure de limitation de déplacement à 10km ne serait pas prolongée après le 2 mai, sans pour autant avoir de précisions supplémentaires quant à la possibilité de passer d'une région à une autre. Hier, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal s'est confié à France Inter et France Info, en se voulant plus prudent. Il assure qu'il n'y aura pas un grand relâchement des mesures, alors que des réouvertures de terrasses de restaurants, commerces non essentiels et lieux de culture étaient évoquées pour la mi-mai. Sans oublier le Premier ministre Jean Castex, qui a réaffirmé la volonté de l'Etat de conserver le couvre-feu à 19 heures.

Mais au détour d'un nouveau déplacement du président de la République Emmanuel Macron dans une école de Melun, en région parisienne, ce lundi 26 avril, une nouvelle orientation semble se dessiner. Devant une classe d'élèves qui ont eu l'occasion de poser leurs questions sur la crise sanitaire au patron de l'Elysée, ce dernier a reconnu que l'interdiction de sortie en début de soirée - et jusqu'au lendemain matin - commençait à être pesante pour tout le monde. En l'occurrence, il songerait bel et bien à réaménager le couvre-feu, alors que les journées se rallongent et que la météo de plus en plus clémente offre certaines tentations. "On va essayer de le décaler un peu car 19 heures, c'est tôt", aurait (...)

Lire la suite sur le site de Télé 2 semaines

Top Chef : découvrez quel candidat éliminé aurait dû faire son retour dans l'émission avant que les chefs ne choisissent Pierre et Bruno
Sortie du confinement : Emmanuel Macron prendra la parole ce vendredi
Christophe et Claire remportent la saison 14 de Pékin Express : que vont-ils faire de leurs 58 730 euros de gains ?
Découvrez le parcours d'Adeline Jaquet, la nouvelle acheteuse d'Affaire conclue
Déconfinement : la prochaine allocution d'Emmanuel Macron est imminente