Emmanuel Macron : l’appel téléphonique étonnant de Donald Trump après son élection

·2 min de lecture

Les rapports entre Emmanuel Macron et Donald Trump ont comme des airs de montagnes russes. Les deux chefs d’État oscillent sans cesse entre une amitié très surjouée – qui fait par ailleurs le bonheur des humoristes américains – et une compétition basée sur la loi du plus fort. On se souvient notamment de leur première poignée de main très musclée, à laquelle le président français s’était manifestement préparé, de la fois où le Président américain s’est permis d’enlever les pellicules sur la veste d’Emmanuel Macron ou, plus récemment, du jour où il l’a qualifié (volontairement ?) de “Premier ministre”. Dans son livre La pièce où ça s'est passé (éd.Talent Editions), paru en juin 2020, John Bolton, ancien conseiller à la sécurité nationale auprès de Donald Trump, révèle d’ailleurs ce que le Président américain pense vraiment de son homologue.

À quelques jours des élections présidentielles aux États-Unis, le magazine Elle a décidé de consacrer un article à la relation électrique entre Emmanuel Macron et Donald Trump. Depuis le début de leurs mandats respectifs, les deux dirigeants semblent de plus en plus souvent en désaccord. Pourtant, chacun s’efforce de sauver les apparences. Selon nos confrères, “l’entourage élyséen ne se lasse pas de vanter leur communication ‘franche et directe’”.

Et bien qu’ils ne s’appellent “plus que pour gérer les affaires courantes” en cette période de crise, Emmanuel Macron a prévu de respecter une certaine tradition instaurée entre les deux pays. “Le soir de l’élection, le président appellera le vainqueur, quel qu’il soit, comme naguère Trump le félicita”, révèle Elle. Ainsi, on apprend que chaque nouveau scrutin présidentiel s’accompagne d’un coup de fil de félicitations ! Nos confrères indiquent par ailleurs que l’ambassade de France à Washington D.C. a déjà tout mis en place pour que l’appel puisse se faire dans le cas où Joe Biden remporterait l’élection.

À lire aussi : Surréaliste : quand Brigitte Macron incite Melania Trump à embrasser (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite