Emmanuel Macron joue les équilibristes : ce rendez-vous délicat à l'Elysée

·1 min de lecture

C'est à un véritable jeu d'équilibriste auquel se prête actuellement Emmanuel Macron. Alors que l'Élysée a déjà les yeux tournés vers Joe Biden, le nouveau président élu des Etats-Unis, le président a reçu ce lundi 16 novembre le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo, détaille Le Figaro.

C'est à l'abri des regards que le chef de l'Etat a reçu le secrétaire d'Etat, à sa propre demande, en fin de matinée à l'Élysée, et ce, "en toute transparence avec l'équipe du président élu Joe Biden". "Mike Pompeo reste en charge jusqu'au 20 janvier. Il est donc normal - et respectueux des institutions américaines - qu'il soit reçu", note une source diplomatique française. "Tous les sujets seront abordés, ceux qui rassemblent et ceux qui fâchent", a-t-elle assuré, alors qu'Emmanuel Macron a été l'un des premiers à féliciter Joe Biden pour sa victoire. Ce que Mike Pompeo, qui ne reconnaît pas la défaite de Donald Trump, garde en travers de la gorge.

Si Emmanuel Macron s'est efforcé de faire bonne figure, ses rapports avec Donald Trump se sont largement détériorés ces dernières années. Alors que Brigitte Macron et Melania Trump s'affichaient toujours plus complices, le président et son homologue américain ont eu toutes les peines du monde à s'entendre. "Il y a eu des hauts et des bas. Je ne pense pas que Trump aime particulièrement Macron. Il le prenait pour un bleu", a souligné John Bolton, l'ancien conseiller à la sécurité nationale de l'ex magnat de l'immobilier, dans les colonnes de Paris (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Pourquoi Elsa Lunghini refuse d'être sur les réseaux sociaux
Kate Middleton : ce petit regret de sa mère Carole avant Noël
Le prince Harry "pris au piège" : ce dernier coup de poignard à sa famille
Ivanka Trump : ce véto que lui oppose Melania Trump pour l'après Maison-Blanche
Emmanuel Macron : ce coup de téléphone qui fait jaser aux Etats-Unis