Emmanuel Macron et Jean Castex accusés d’avoir eu des "pudeurs de gazelle" sur la vaccination des ministres

·1 min de lecture

L'exécutif pris pour cible. Roselyne Bachelot, touchée par la Covid-19, a été hospitalisée comme le rapporte BFMTV, après "deux jours très éprouvants". Et elle n'est pas la seule membre du gouvernement à connaître cette fâcheuse mésaventure. Elisabeth Borne, a elle aussi été hospitalisée après avoir été testée positive au coronavirus. Si la ministre du Travail vient tout juste de sortir de l'hôpital, celle de la Culture reste sous surveillance et repos forcé. Cette dernière avait pourtant reçu sa première dose de vaccin, mais sans la seconde, la doyenne du gouvernement ne bénéficiait que d'une immunité partielle.

Fallait-il alors vacciner en priorité tous les ministres, et ce, dès l'arrivée du vaccin en France ? La question se pose et alimente les débats. "Les pudeurs de gazelle du gouvernement qui ne veut pas se faire vacciner de peur d’être accusé de jouir d’un passe-droit sont absurdes. Il s’agit d’assurer la continuité de l’exercice de l’Etat. Quoi que l’on pense du gouvernement" a fait savoir très remonté le journaliste Robert Namias sur Twitter le 22 mars, avant de confirmer ses propos ce mercredi 24 mars, "Elisabeth Borne hospitalisée, Roselyne Bachelot hospitalisée, en réponse aux commentaires je maintiens mon tweet précédent."

Comme le rapporte Le Monde, Roselyne Bachelot, âgée de 74 ans et présentant au moins une comorbidité était éligible depuis plusieurs semaines à la vaccination, mais elle avait préféré repousser sa date vaccination, qui avait finalement eu lieu le (...)

Lire la suite sur le site de GALA

"Vous faites honte" : Lucie Bernardoni (Star Academy) charge Emmanuel Macron
Zara Tindall maman : la petite-fille de la reine a accouché dans sa salle de bain
Procès d'Ernst August de Hanovre : la condamnation est tombée...
Annie Cordy au cœur d’une polémique : le parolier de Chaud Cacao très agacé
La ministre Elisabeth Borne quitte l'hôpital après avoir été admise à cause de la Covid-19