Emmanuel Macron : « J’ai très envie d’emmerder les non-vaccinés »

·1 min de lecture
Le président de la République s’est prêté à une session de questions-réponses avec sept lecteurs du « Parisien », abordant tout particulièrement le Covid et le cas des antivax.
Le président de la République s’est prêté à une session de questions-réponses avec sept lecteurs du « Parisien », abordant tout particulièrement le Covid et le cas des antivax.

Si Emmanuel Macron n?est toujours pas officiellement candidat à sa réélection, il n?en a pas moins commencé à aller à la rencontre des Français. En témoigne une session de questions-réponses à laquelle il a participé pour les colonnes du Parisien, et au cours de laquelle le président de la République a abordé de très nombreux sujets frontalement.

À tout seigneur, tout honneur, c?est essentiellement autour du Covid que s?est concentré le début de ses échanges avec sept lecteurs du quotidien francilien. En premier lieu, Emmanuel Macron a assuré qu?aucune nouvelle mesure n?était prévue dans l?immédiat, estimant devoir « laisser vivre » les protocoles mis en place depuis la fin du mois de décembre. Rejetant toujours le recours à la vaccination obligatoire, qu?il juge inapplicable, le chef de l?État s?est tout de même montré particulièrement agacé par l?obstination des derniers non-vaccinés : « Moi, je ne suis pas pour emmerder les Français, je peste toute la journée contre l?administration quand elle les bloque. Eh bien, là, les non-vaccinés, j?ai très envie de les emmerder ! »

À LIRE AUSSIMichel Richard ? Macron et son meilleur ami le Covid

Irresponsabilités et communication défaillante

« Cela va maintenant coûter plus cher et être plus contraignant pour ceux qui ne veulent toujours pas se faire vacciner », enchaîne le président de la République, citant la mise en application prochaine du pass vaccinal qui interdira aux non-vaccinés de « prendre un canon, boire u [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles