Emmanuel Macron isolé à la Lanterne, la "maison" des présidents... et le théâtre de petites folies

·1 min de lecture

C'est l'antithèse de l'Elysée, la résidence où les présidents défilent au fil de leurs mandats, et dans le plus grand des secrets, depuis des années. Depuis quelques jours, Emmanuel Macron y a élu domicile, après avoir été testé positif à la Covid-19. Le chef d'Etat, qui célèbre ce lundi 21 décembre son 43e anniversaire, n'est pas le premier à avoir fui le cadre très formel de l'Elysée pour se réfugier à La Lanterne, à quelques pas du château de Versailles, pour reprendre des forces et échapper à l'effervescence. Interrogée par Franceinfo, Emilie Lanez, auteure de l'ouvrage La garçonnière de la République, a fait quelques confidences sur ce lieu tenu top secret, qui fut notamment le théâtre de quelques caprices d'anciens hommes politiques. "Edouard Balladur faisant un peu des caprices pour y enterrer son chien, Michel Rocard s'y promenant avec une dame qui, peut-être, n'était pas sa femme. C'est le mariage de Nicolas Sarkozy et Carla Bruni qui va être fêté là. Les réveillons des enfants de François Hollande, la piscine, des peintres et des artistes qui sont invités", a-t-elle expliqué.

Si certains présidents n'échappaient pas aux présences des photographes trop curieux, Emmanuel Macron a quant à lui trouvé le stratagème parfait pour profiter de la tranquillité de La Lanterne avec son épouse. Cette fois pourtant, le chef d'Etat a été contraint de s'isoler sans Brigitte Macron, testée négative au virus.

Critiqué pour son imprudence, Emmanuel Macron n'a désormais d'autres choix (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Agnès Buzyn tentée par l'étranger : "Pas question !", un avocat veut lui interdire de quitter le territoire
Elsa Esnoult rêve d'avoir un enfant : "Je n'ai pas trouvé le père"
Premier 13h sans Jean-Pierre Pernaut : le clin d'oeil de Miss France 2021
"Moins on vous verra..." : Sophie Davant humiliée à ses débuts, elle n'a pas oublié
« La France, c’est le Club Med » : Jean Castex dans l’œil du cyclone