Emmanuel Macron : cet homme très proche de Brigitte qu’il a eu du mal à convaincre

Brigitte et Emmanuel Macron n’ont désormais plus à prouver que leur couple, c’est du solide. Près de treize ans après son mariage au Touquet, le duo présidentiel fonctionne toujours à la passion. Cette histoire d’amour était pourtant loin d’être gagnée. A l’époque, la future Première dame est l’épouse d’André-Louis Auzière, le père de ses trois enfants. Mais sa rencontre avec Emmanuel Macron va tout chambouler. C’est au lycée de la Providence à Amiens qu’ils se rencontrent pour la première fois. Elle est professeure de théâtre, lui, son élève de 16 ans. Qu’importe les vingt-quatre années qui les séparent, le jeune lycéen met toutes les chances de son côté pour séduire son enseignante comme l’indique Renaud Dély, l’un des auteurs de l’ouvrage Les Macron du Touquet Elysée-Plage au Courrier Picard. S’il a réussi à décrocher son cœur, la partie était toutefois loin d’être gagnée.

Son beau-frère contre lui

Renaud Dély est formel : Emmanuel Macron a multiplié les déconvenues avec la famille de celle qui était alors « mère de famille, installée dans une vie bourgeoise ». Le successeur de François Hollande a donc « tout fait pour se faire accepter » par le clan Trogneux – nom de jeune fille de Brigitte –, en apprenant « les codes et les rites de cette bourgeoisie » qu’il ne connaît pas. Malgré tous les efforts déployés par le futur chef d’Etat, l’écrivain révèle que « l’arrivée de Macron dans la famille a été un peu délicate ». Le frère de l’ancienne professeure (décédé en 2018) lui a

Retrouvez cet article sur Voici

VIDEO Incroyable talent : Hélène Ségara fond en larmes après un grand moment d’inquiétude
PHOTO Cristiano Ronaldo : la nouvelle coupe du footballeur provoque l'hilarité des internautes
Elizabeth II : pourquoi la reine surveille-t-elle de près Meghan Markle et le prince Harry ?
VIDEO Incroyable talent : les pompiers interviennent après la lourde chute d’un candidat
PHOTO Shanna Kress : victime de harcèlement, la candidate de télé-réalité pousse un énorme coup de gueule