Emmanuel Macron : ce gros défaut que le chef de l'Etat assume complètement

·1 min de lecture

L'heure était encore à la bonne humeur. C'était avant la tarte à Tain, avant la gifle qui a choqué de nombreux Français, mais sidéré le chef de l'Etat en premier. Le 8 juin, Emmanuel Macron continuait son tour de France des territoires. Dans son périple, le président de la République est passé par un lycée hôtelier à Tain l'Hermitage, dans la Drôme. Ce qu'il s'est passé à la sortie, tout le monde le sait, et il faut vivre dans une grotte pour ne pas avoir vu les images : un homme, jugé en comparution immédiate ce jeudi 10 juin, a giflé le président de la République.

L'avant incident, c'est le compte officiel de l'Elysée qui vient de le mettre en ligne. Emmanuel Macron est allé à la rencontre des étudiants, au sein de ce lycée professionnel. Le chef de l'Etat a été impressionné, comparant leur cours à l'épreuve d'une célèbre émission de M6, Top Chef. "J'ai le stress pour eux", a commenté le président de la République, constatant que leur épreuve de cuisine était minutée.

Il faut dire, qu'avec des poêles et des casseroles, Emmanuel Macron l'avoue bien volontiers, il n'est pas très doué. "Entre un cuisinier de loisir, et un cuisinier professionnel, c'est la maîtrise du temps qui va être forte", explique le célèbre chef Thierry Marx, présent pendant la visite. Une description qui a donné envie au chef de l'Etat de se tourner en dérision : "Quand on est très lent, qu'on en met partout et que le résultat est improbable, on a peu de chances... Comme moi". "C'est un cuisinier de loisir", (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Sonia Mabrouk fait de rares confidences sur son couple avec Guy Savoy : "Ma plus belle histoire d'amour"
Procès de Bernard Tapie : cette décision de la cour d'appel de Paris qui lui laisse un petit répit
365 jours : qui est Simone Susinna, l’acteur qui va enflammer le deuxième film ?
Emmanuel Macron avec les Bleus à Clairefontaine : pourquoi le président a présenté des excuses à Kylian Mbappé ?
VIDEO "C'était affreux" : Benoît Poelvoorde hilarant en évoquant un grand moment de solitude aux César

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles