Emmanuel Macron giflé au cours de son déplacement dans la Drôme

·Journaliste
·2 min de lecture
Emmanuel Macron giflé au cours de son déplacement dans la Drôme
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

POLITIQUE - Cela restera comme une des images du début de “Tour de France des territoires” d’Emmanuel Macron. Alors qu’il terminait ce mardi 8 juin sa visite du lycée hôtelier de Tain-L’Hermitage en marge d’un déplacement dans la Drôme sur le thème de la gastronomie et de la restauration, le président de la République a été giflé par un badaud.

Sur les images diffusées sur les réseaux sociaux, on voit un homme, accoudé aux barrières de sécurité par dessus lesquelles Emmanuel Macron vient serrer quelques mains, commencer par esquisser un début d’accolade avant de frapper le chef de l’État au visage, en criant “Montjoie! Saint-Denis! À bas la Macronie!” (une ancienne devise des rois de France utilisée comme un slogan par les militants royalistes et l’extrême droite).

Le service de sécurité présidentiel intervient alors immédiatement, attirant Emmanuel Macron loin de son agresseur après cette claque sonore.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Comme l’a détaillé la préfecture de la Drôme, Emmanuel Macron était déjà reparti à bord de sa voiture après sa visite du lycée, en route pour un restaurant de Valence où se poursuivait sa visite, quand les badauds l’ont interpellé. Il est alors descendu du véhicule pour se porter à leur rencontre quand la scène s’est produite.

Jusqu’à 3 ans de prison et 45.000 euros d’amende

Sur un second angle de caméra, dévoilé par BFTMV, on voit clairement l’individu gifler le président de la République et les gendarmes du PSIG se charger de l’interpellation.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Selon les informations de nos confrères de BFMTV, confi...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles