Emmanuel Macron giflé : Pascal Praud, gêné par les propos de son chroniqueur, le recadre (VIDEO)

·1 min de lecture

L'affaire de la gifle reçue par Emmanuel Macron ce mardi 8 juin n'a pas fini de faire parler. Alors qu'il était en déplacement dans la Drôme pour aller au contact des Français, le président de la République a été agressé par un individu s'étant exclamé "Montjoie, Saint-Denis ! À bas la Macronie" lors d'un bain de foule. Si l'ensemble de la classe politique avait réagi unanimement, jugeant ce geste humiliant pour le chef de l'État comme pour la France, les éditorialistes ont pu exprimer des points de vue différents. Ainsi, Eric Zemmour, reconnaissant la gravité du symbole, a trouvé une explication au geste de l'individu et a jugé Emmanuel Macron en partie responsable de ce qu'il lui était arrivé. Plus tard sur CNews, deux visions se sont affrontées sur le plateau de L'Heure des pros 2. D'un côté celle de Pascal Praud, le présentateur, de l'autre, celle d'Olivier Dartigolles, homme politique de Pau (Pyrénées-Atlantique) et ancien porte-parole du Parti communiste français, présent sur le plateau. À tel point que l'animateur a dû recadrer son invité.

Pour débuter son format, Pascal Praud avait évoqué "trente ans d'autorité saccagée", citant notamment des affaires dans lesquelles certaines personnes avaient décroché des portraits de présidents de la République et avaient été relaxées. Une évocation qu'Olivier Dartigolles n'a pas trouvé pertinente : "Vous comparez une violence... Certes, pour vous elle est symbolique. Là, c'est une gifle qui s'abat sur le président de la République (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Exclu. Affaire conclue : Damien Tison raconte les dessous de l'incroyable enchère à 127 000 euros
Makao (Secret Story 11) : l'ex-garde du corps d'Emmanuel Macron réagit à l'agression du président, "Si t'es pas content, il faut aller voter" (VIDEO)
Emmanuel Macron giflé : Eric Zemmour dérape et affirme que le président de la République "n'est pas innocent" (VIDEO)
Quotidien : quelques heures avant l'agression d'Emmanuel Macron, Paul Larrouturou a interviewé l'homme qui l'a giflé
"J'avais 19 ans la première fois" : Maïssane (Les Vacances des Anges) revient sur ses nombreuses opérations de chirurgie esthétique (VIDEO)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles