Emmanuel Macron giflé : ce que l'on sait du profil de l'auteur

·1 min de lecture

En marge d'un déplacement à Tain-l'Hermitage (Drôme), le président de la République Emmanuel Macron a été victime à la mi-journée d'une gifle de la part d'un homme à qui il s'apprêtait à serrer la main. La scène a été filmée et l'on entend clairement l'agresseur clamer : "Montjoie! Saint-Denis! À bas la Macronie". Deux trentenaires inconnus des services de police et de renseignement, domiciliés à Saint-Vallier (Drôme) - l'auteur de la gifle et celui qui l'accompagnait-, ont été arrêtés.

Une référence à la mouvance royaliste

 

"À ce stade des gardes à vue, leurs motivations ne sont pas connues", indique Alex Perrin, procureur de la République à Valence. Selon nos informations des vérifications sont en cours pour confirmer que les deux suspects ont bien participé un peu plus tôt à une petite manifestation de Gilets Jaunes à Valence. La référence à "Montjoie! Saint-Denis!" renvoie clairement à la mouvance royaliste.

De Jean-Luc Mélenchon à Marine Le Pen, toute la classe politique a condamné ce geste de violence. Devant l'Assemblée, le Premier ministre Jean Castex a appelé à un "sursaut républicain". "Une plainte doit être déposée dans les prochaines heures par le préfet", précise par ailleurs le procureur.

Une enquête, menée par les gendarmes drômois, a été ouverte pour violence sans ITT sur personne dépositaire de l'autorité publique.


Retrouvez cet article sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles