Emmanuel Macron giflé : anarchiste, fasciste, royaliste... qui est Damien Tarel, son agresseur ?

·1 min de lecture

Il aurait crié le slogan : "Montjoie ! Saint-Denis !" (un cri d'armes utilisé par les armées des rois de France, et dans "Les Visiteurs", par Godefroy de Montmirail) et "à bas la Macronie", avant de gifler Emmanuel Macron, ce mardi. Damien Tarel, 28 ans, est toujours en garde à vue, ce 9 juin, et encourt jusqu'à trois ans d'emprisonnement et 45.000 euros d'amende pour "violence volontaire sur personne dépositaire de l'autorité publique".

Et tandis que la classe politique a condamné à l'unanimité le geste du jeune homme, l'enquête se poursuit. Selon le Parisien, Damien, alcoolisé au moment des faits, comme son complice, serait un passionné du Moyen Âge, d'arts martiaux et de déguisements d'époque. Sans emploi, il vivrait chez sa maman, et serait adepte de "jeux de rôle et de simulations de combat".

À lire également

"Rien ne m'arrêtera" : Emmanuel Macron s'exprime après la gifle...

Politiquement, l'homme, d'abord décrit comme "anarchiste", par les journalistes de Quotidien, qui lui ont parlé avant l'incident, ce 8 juin, serait également un follower assidu de Ugo Gil Gimenez, alias Papacito, un Youtubeur d'extrême-droite, ainsi que du j... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi