Emmanuel Macron giflé : son agresseur Damien Tarel immédiatement incarcéré, il écope de quatre mois de prison ferme

·1 min de lecture

Ce mardi 8 juin le président de la République Emmanuel Macron a été victime de sa première agression physique depuis le début de son mandat. Alors qu'il poursuivait son tour de France des territoires, l'époux de Brigitte Macron se trouvait dans la Drôme pour rencontrer les habitants de Tain-l’Hermitage, près de Valence. Comme à l'accoutumée, le président est parti à la rencontre de la foule, lorsqu'un homme ayant attendu que le chef de l'Etat soit suffisamment prêt de lui s'est avancé, et a crié "Montjoie Saint Denis, à bas la Macronie", avant de mettre une claque à Emmanuel Macron. Cet homme, Damien Tarel, était jugé en comparution immédiate pour son acte qui a suscité une réprobation unanime du monde politique, ce jeudi 10 juin.

Présent dans la salle d'audience, un reporter de BFM TV a relaté les éléments marquants du procès. Damien Tarel n'a pas cherché à contester "les faits qui lui sont reprochés" et a indiqué voir pour la première fois les images de son geste sur l'homme d'Etat. "Je découvre les images en même temps que vous", a déclaré le prévenu. "Dans mes souvenirs, je ne me rappelais pas lui avoir tenu le bras", a-t-il cru bon de préciser.

Devant ses juges, Damien Tarel a indiqué : "L'acte est regrettable mais je n'ai aucunement envisagé de le commettre", estimant qu'à refaire, "il ne le re-commettrait pas". Même s'il admet que sa "gifle était violente", il a tenu à préciser qu'il a surtout été surpris de voir arriver le président vers lui. "Il a voulu me serrer la main" (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Sonia Mabrouk fait de rares confidences sur son couple avec Guy Savoy : "Ma plus belle histoire d'amour"
Emmanuel Macron : ce gros défaut que le chef de l'Etat assume complètement
Procès de Bernard Tapie : cette décision de la cour d'appel de Paris qui lui laisse un petit répit
Emmanuel Macron avec les Bleus à Clairefontaine : pourquoi le président a présenté des excuses à Kylian Mbappé ?
Meghan Markle : son père Thomas s'apprête à faire un grand déballage public

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles