Emmanuel Macron face aux soignants amers : lui ont-ils vraiment tourné le dos ?

·1 min de lecture

Si une image vaut mille mots, comme dit le dicton, elle peut aussi être trompeuse. En visite au centre hospitalier de Poissy/Saint-Germain-en-Laye, ce mercredi 17 mars, Emmanuel Macron a longuement échangé avec le personnel pour faire le point sur les conséquences de l'épidémie sur les services de réanimation franciliens. Cette visite, suivie par plusieurs caméras, a donné lieu à de nombreuses images diffusées en direct. Et parmi ces photos, on aperçoit le chef de l'État en train de s'exprimer face à un groupe de personnes, dont deux soignantes qui semblent lui tourner le dos.

Sur les réseaux sociaux, cette attitude a rapidement été associée à un signe de protestation à l'encontre du président de la République, très critiqué pour avoir suspendu temporairement l'utilisation du vaccin AstraZeneca en France. Des opposants au chef de l'État, dont le secrétaire national d'Europe Écologie-Les Verts (EELV) Julien Bayou, n'ont pas manqué de relayer publiquement ces images. "J'admire le courage et le stoïcisme de ces infirmières et soignantes, quasi dos tourné, qui encaissent sans broncher le discours d'auto-satisfaction d'un Président arrogant, déconnecté, qui a fragilisé l'hôpital et continue de supprimer des lits", a attaqué l'élu écologiste sur Twitter. Tout aussi incisif, le Parti communiste français (PCF) s'est également prononcé sur ces images de soignants au dos tourné, sur Twitter, estimant qu'il s'agissait d'un "juste retour des choses quand on sait à quel point il a tourné le (...)

Lire la suite sur le site de GALA

VIDÉO - "Monsieur le Président, on n'est pas des chiens" : Pascal Praud interpelle Emmanuel Macron
Sophie Davant sans tabou : "J'ai connu des chagrins d'amour qui m'ont mise à terre"
"Ca va taper dur" : Emmanuel Macron prépare-t-il les esprits au reconfinement ?
Harry et Meghan avaient tout prévu si le prince Philip mourrait : l'énième indiscrétion malaisante
Olivier Véran recadré par Emmanuel Macron : « des fuites malveillantes »