Emmanuel Macron explique pourquoi il a choisi Pap Ndiaye à l'Éducation

POLITIQUE - C’est la première fois qu’on les voyait ensemble. Ce jeudi 2 juin, Emmanuel Macron et son nouveau ministre de l’Éducation Pap Ndiaye étaient en visite à Marseille, afin de mettre à l’honneur les chantiers pédagogiques lancés avec le plan “Marseille en Grand”. L’occasion pour le chef de l’État de s’afficher avec le successeur de Jean-Michel Blanquer, dont la nomination a provoqué une avalanche de réactions, notamment à l’extrême droite. Et d’en dire plus ce choix surprise, comme le montre notre vidéo en tête d’article.

“Quand j’ai choisi de nommer monsieur Pap Ndiaye, j’ai choisi de nommer un homme qui par sa vie et son parcours dit ce à quoi je crois de l’école de la République”, a déclaré Emmanuel Macron, estimant que le ministre “incarne aussi ce que nous avons fait ces cinq dernières années, et ce que nous voulons faire”.

Autre qualité trouvé à Pap Ndiaye, le “destin d’excellence” qu’il a connu au sein de l’appareil éducatif français, représentatif selon de “l’égalité des chances” qu’il souhaite développer. Une trajectoire qui montre que la République “bâtit son unité dans le respect des diversités”. Historien réputé des minorités et cible d’un tir de barrage de l’extrême droite, qui le qualifie de “militant racialiste et antiflics”, depuis sa nomination-surprise dans le gouvernement d’Elisabeth Borne, Pap Ndiaye était pour la première fois sous le feu des projecteurs.

À voir également sur Le HuffPost: Emmanuel Macron rend hommage à la Reine Elizabeth pour son jubilé

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles