Brigitte et Emmanuel Macron exfiltrés d’un théâtre : cette "vidéo terrible" que vous ne verrez jamais

En pleine crise liée à la réforme des retraites, la sortie privée de Brigitte et Emmanuel Macron, vendredi 17 janvier aux Bouffes du Nord, a dégénéré. Une trentaine de manifestants très remontés ont tenté d'envahir la salle. Ils avaient appris la présence du couple présidentiel dans le théâtre par un tweet du journaliste militant Taha Bouhafs.

Celui qui a été interpellé puis placé en garde à vue 24 heures avant de ressortir avec le statut de témoin assisté était interrogé dans Quotidien ce lundi 20 janvier pour livrer sa version des faits. L’occasion pour lui de révéler l’existence d’une "vidéo terrible" pour Brigitte et Emmanuel Macron. "Mon téléphone a été mis sous scellés, et dans ce téléphone, il y a une vidéo terrible où on voit un président de la République, ainsi que la première dame, prendre leurs jambes à leur cou, a-t-il assuré avant de continuer : "Ils fuient des gens qui sont entrés dans le théâtre, qui viennent leur demander des comptes. Cette image, elle est terrible".

Sous haute protection, Brigitte et Emmanuel Macron étaient venus assister à la pièce La Mouche aux Bouffes du Nord. La représentation a été interrompue, car des manifestants tentaient d’envahir le théâtre. Selon les propos de Roselyne Bachelot, présente dans la salle, "le président est sorti un court instant pour mettre sa femme en sécurité, avant de revenir, imperturbable, a-t-elle commenté sur LCI. Il est revenu seul, sans Brigitte Macron, et je le comprends compte tenu des violences et des appels

Retrouvez cet article sur GALA

Meghan Markle photographiée avec Archie : Harry sort les griffes et repart en guerre contre les médias
Ségolène Royal : son regret à propos de sa relation avec François Hollande
PHOTOS - Monica Bellucci, Uma Thurman, Inès de la Fressange, toutes stylées pour le défilé Dior
Thierry Marx, anéanti par la mort de Sébastien Demorand : "Je perds un copain de 20 ans"
Pressé de retrouver Meghan Markle, Harry plante William avant de s'envoler pour le Canada