Emmanuel Macron esquisse un regret après un mot maladroit

·1 min de lecture

Emmanuel Macron aurait des regrets. Mardi à l’occasion d’un déjeuner qu’il a organisé au Palais de l’Élysée avec neuf convives, Le Parisien rapporte que le chef de l’État aurait été pris de remords concernant une expression maladroite qu’il a employée à l’encontre de certaines professions. Le quotidien rapporte que c’est entre "le pot-au-feu servi en guise de plat principal et les choux à la crème pour le dessert" que le président de la République se serait à ses invités, qui se seraient particulièrement régalés.

En évoquant la crise sanitaire, et les restrictions qui l’accompagnent, Le Parisien raconte qu’Emmanuel Macron serait revenu sur la colère des professions effectuant des "activités non-essentielles". Et cette expression, le chef de l’État la regretterait. Le journal confie que le mari de Brigitte Macron l’aurait jugé "funeste". Après s’être confessé, le président de la République aurait évoqué avec ses convives la campagne de vaccination qui devrait démarrer à la fin du mois de décembre, pour les personnes les plus à risque.

D’après des proches d’Emmanuel Macron, qui se sont confiés au Parisien, le président de la République serait anxieux pour l’année à venir. "Il a une hantise, c'est qu'on commence à vacciner, et qu'au même moment on revive une flambée virale dans tout le pays", rapporte une personne de l’entourage du président. Emmanuel Macron, qui depuis a contracté le coronavirus et s’est confiné à la Lanterne, aurait annoncé au cours de ce déjeuner qu’il aurait (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Emmanuel Macron infatigable séducteur : Avant Brigitte… il y a eu Anne-Laure
Emmanuel Macron : 2021 va débuter avec un hommage déjà ficelé à un ancien président
Emmanuel Macron : cet appel improbable d'une célèbre humoriste, "je ne te lâcherai pas !"
Emmanuel Macron "n'est pas le président des riches, ni l'arrogant qu'on caricature", un proche témoigne
Miss France - Delphine Wespiser et Roger, de 26 ans son aîné : "On est un couple atypique"