Emmanuel Macron : cette erreur de conjugaison très remarquée

·1 min de lecture

Lorsqu'on s'appelle Emmanuel Macron, aucune bourde ne passe inaperçue. Le 9 novembre, le président se rendait dans la demeure familiale de Charles de Gaulle, à Colombey-les-Deux-Eglises, une commune de la Haute-Marne en région Grand Est. Un déplacement pour honorer les cinquante ans de la disparition de cette grande figure de la République, et qu'Emmanuel Macron a souhaité conclure par un message écrit à la main dans le livre d'or de la maison. "Cinquante ans plus tard, le souvenir vivace du Général de Gaulle demeure une source d’inspiration pour notre Nation, notre République. Puissions nous trouver en ces lieux, en ses choix, les traces qui nous permettrons (sic) de bâtir notre action pour la France. En fidélité".

Problème, le chef d'Etat a fait une grosse faute d'orthographe, en écrivant "permettrons" au lieu de "permettront", oubliant ainsi d'accorder le verbe "permettre" à son sujet, ici "les traces". Une faute qui a certainement échappé à l'œil aiguisé de son épouse Brigitte Macron, ancienne professeure de français.

Ce n'est pas la première fois que le président est épinglé pour des fautes de français. Il y un an, Emmanuel Macron était déjà filmé en train de poser une question d'orthographe à ses conseillers en relisant l'un de ses discours. Même son de cloche il y a quelques semaines, alors qu'une faute de français lors d'un message enregistré à l'attention des élèves pour la rentrée avait fait l'objet de nombreuses discussions.

Lire la suite sur le site de GALA

« J'ai besoin d'être rassurée » : Vanessa Demouy se confie sur sa vie de maman
Elsa : sa très chic réaction quand son ex Bixente Lizarazu et Claire Keim sont devenus parents
Flashback - La triste fin de Margaret Thatcher, atteinte de démence
VIDÉO - "On l'adore" : Cyril Hanouna chante les louanges de Didier Raoult
VIDÉO - Patrick Cohen chambré par Anne-Elisabeth Lemoine : cette passion qui amuse