Emmanuel Macron encore président, vous souhaitez vous engager contre ses idées? Racontez-nous - APPEL À TÉMOIGNAGES

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
“Je sais aussi que nombre de nos compatriotes ont voté ce jour pour moi non pour soutenir les idées que je porte mais pour faire barrage à celles de l’extrême droite. Et je veux ici les remercier et leur dire que j’ai conscience que ce vote m’oblige pour les années à venir” (Photo: LUDOVIC MARIN via AFP)
“Je sais aussi que nombre de nos compatriotes ont voté ce jour pour moi non pour soutenir les idées que je porte mais pour faire barrage à celles de l’extrême droite. Et je veux ici les remercier et leur dire que j’ai conscience que ce vote m’oblige pour les années à venir” (Photo: LUDOVIC MARIN via AFP)

“Je sais aussi que nombre de nos compatriotes ont voté ce jour pour moi non pour soutenir les idées que je porte mais pour faire barrage à celles de l’extrême droite. Et je veux ici les remercier et leur dire que j’ai conscience que ce vote m’oblige pour les années à venir” (Photo: LUDOVIC MARIN via AFP)

PRÉSIDENTIELLE - “Dimanche on vote Macron, et lundi on le combat.” Le président sortant a été réélu pour cinq années supplémentaires à l’Élysée. Une victoire pour ses soutiens, un soulagement pour d’autres, et le début d’un nouveau combat pour certains.

Parmi les plus de 18 millions de voix accordées à Emmanuel Macron, nombreuses sont celles à avoir été déposées dans l’urne à reculons, pour faire barrage à l’extrême droite représentée par Marine Le Pen (certains ont même voté le nez bouché, littéralement).

“Je sais aussi que nombre de nos compatriotes ont voté ce jour pour moi non pour soutenir les idées que je porte, mais pour faire barrage à celles de l’extrême droite. Et je veux ici les remercier et leur dire que j’ai conscience que ce vote m’oblige pour les années à venir”, a d’ailleurs déclaré le président réélu, au Champ-de-Mars à Paris.

Loin de se laisser abattre, certains de ces Français déçus, qui n’ont pas déposé leur bulletin dans l’urne par conviction, semblent privilégier l’action. Pas question, pour eux, de rester passif pendant cinq ans, et ils ne perdent pas une minute pour se mobiliser. À ce titre, les mots “Macron démission”, étaient déjà en trends sur Twitter dimanche 24 avril au soir.

Sur Twitter comme sur Instagram ont émergé dans les minutes qui ont suivi l’annonce de la réélection de Macron des posts montrant des velléités de reprendre tout de suite le combat, notamment contre la retraite à 65 ans.

Et vous, est-ce votre cas? L’élection d’Emmanuel Macron vous donne-t-elle envie de vous mobiliser d’une manière ou d’une autre?

➡️ Si vous vous retrouvez dans ces situations, votre témoignage nous intéresse!

Vous avez voté pour Emmanuel Macron pour faire barrage à Marine Le Pen et:

  • Dès aujourd’hui, vous comptez combattre certaines idées du projet d’Emmanuel Macron, comme la retraite à 65 ans

  • Vous allez adhérer à un parti politique d’opposition

  • Vous allez vous engager dans une association

  • Vous allez manifester dès que possible

  • Vous vous projetez d’ores et déjà dans les élections législatives avec l’espoir de voir naître une force d’opposition

✍️ Vous pouvez nous écrire à l’adresse suivante:

temoignage.election@huffpost.fr

Votre témoignage pourra bien sûr rester anonyme si vous nous le demandez. Merci pour votre aide!

À voir également sur Le HuffPost: Emmanuel Macron a été réélu président de la République avec 58,55% des voix

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Lire nos articles à partir de vos témoignages sur la présidentielle

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles