Emmanuel Macron emprunte 8 millions d'euros pour sa campagne

Romain Herreros
La vision d'Emmanuel Macron pour le numérique en 3 axes

POLITIQUE - Il veut être en "concurrence réaliste" avec ses adversaires. L'ancien ministre de l'Economie Emmanuel Macron a annoncé ce dimanche 12 mars au quotidien La Croix qu'il empruntait 8 millions d'euros pour financer sa campagne présidentielle.

"Je suis en train de finaliser un emprunt bancaire personnel de 8 millions pour être en concurrence réaliste avec mes opposants à la présidentielle", a déclaré Emmanuel Macron dans un entretien à paraître lundi et mis en ligne dimanche.

Interrogé sur le financement de sa campagne, Emmanuel Macron n'avance pas de chiffre total à ce sujet. "Nous ne vivons que de dons privés", dit-il.Son entourage avait affirmé il y a deux semaines avoir collecté environ 6,5 millions d'euros de dons de particuliers. Il citait "plus de 20.000 donateurs".

"Nous respectons rigoureusement la loi"

"Selon la loi électorale, nous avons refusé tout don d'entreprise ou de personne morale de droit privé et accepté des dons de personnes physiques entre 1 et 7.500 €. Un peu plus de 30.000 personnes ont donné, avec un montant médian de 50 €. Environ 2 % des dons dépassent 5.000 €", précise Emmanuel Macron dans La Croix. Il se dit "atterré par les insinuations de certains alors que nous respectons rigoureusement la loi".

"Ceux qui nous demandent de révéler le nom de donateurs devraient savoir que le secret fiscal s'y oppose", dit-il. Il y a deux mois Jean-Luc Mélenchon avait annoncé qu'il avait obtenu des prêts bancaires d'un montant total de 8 millions d'euros, lui permettant de financer sa campagne, en plus d'un million d'euros reçus par dons.

Lire aussi :

Le dircom LR convoqué à un "entretien disciplinaire" après la caricature de Macron

La semaine où le camp Hamon a passé ses nerfs sur Macron

Macron fait l'éloge de Juppé en meeting

Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

Retrouvez-nous sur notre page Facebook

À voir...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post



En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages