Emmanuel Macron doit trancher à Paris entre Griveaux et Villani : « Osera-t-il le faire ? »

Il s'agit d'une bataille au coeur de la bataille. Alors que les élections municipales n'auront lieu qu'en mars prochain, la campagne est déjà bel est bien lancée. Notamment à Paris où le match s'annonce très serré. Si le parti socialiste a sa candidate en la personne de la Maire sortante Anne Hidalgo et que les Républicains ont investi Rachida Dati, les choses sont plus compliquées pour la République en marche. Le parti du président voit s'affronter Benjamin Griveaux et le mathématicien star Cédric Villani. Si ce dernier est à la traîne dans les sondages, il ne semble pourtant pas décidé à laisser le champ libre à Benjamin Griveaux, qui a pourtant obtenu l'investiture du parti.

Un conflit qui n'a que trop duré pour Emmanuel Macron qui va bel et bien, après avoir longtemps retardé l'échéance, devoir trancher. Selon un indiscret qui s'est confié à nos confrères du Parisien, l'agacement serait palpable au sein du parti présidentiel : "On est dans une impasse. Il serait temps que le patron siffle la fin de la récré, sinon Paris sera un véritable crash électoral en mars prochain." Le président a temporisé, mais aujourd'hui le temps presse.

Le président tarde à trancher

"Dans ce contexte, c'est à Villani d'être réaliste et de se retirer. Sa campagne marque le pas, Griveaux reste devant lui dans tous les sondages." a analysé un cadre du Parti. Emmanuel Macron va donc très certainement devoir mettre Cédric Villani face à ses responsabilités. Pourtant le mathématicien s'accroche, indifférent

Retrouvez cet article sur GALA

Estelle Lefébure marquée à vie par une scène du Bal des actrices
VIDEO - Patrick Bruel tout mignon au casting de La Boum 2 il y a 37 ans : "on dirait mon fils !"
Laeticia, Jade et Joy Hallyday resplendissantes avant l'Olympia : "De l'amour pour toujours"
Jacques Chirac farceur : cette petite phrase coquine lancée à un journaliste
Rachida Dati menacée de mort par un sénateur parisien : elle raconte