Publicité

Emmanuel Macron dit vouloir dix opérations « place nette » par semaine contre le trafic de drogues

Expérimentation de la « tenue unique » à l’école, création d’un « congé de naissance », mais aussi opérations « place nette » contre les trafiquants de drogues, le président de la République a multiplié, mardi soir, les annonces lors d'une conférence de presse qui a duré plus de deux heures et quart. Dans une tentative de restaurer l'ordre républicain, Emmanuel Macron a dit vouloir mener dix opérations « place nette » par semaine contre le trafic de drogues. Le président français a souligné que ces opérations se dérouleraient « dans toutes les catégories de ville », visant ainsi à cibler les narcotrafiquants à travers tout le pays, rapporte Le Parisien le 16 janvier.

« Nous allons intensifier nos efforts à partir de la semaine prochaine. Chaque semaine, nous mènerons dix opérations de ce type », a déclaré le chef de l'État. Ces opérations auront lieu dans les grandes villes, mais aussi dans les villes de taille moyenne, et « parfois même les villages », a-t-il précisé. En plus de ces opérations « place nette », Emmanuel Macron a également évoqué sa volonté de lutter contre les incivilités « grâce à un doublement de la présence policière dans nos rues ».

À lire aussi Violences et trafic drogues à Marseille... 2023, l'année de tous les records

Lutte contre l'islam radical et l'influence étrangère

Emmanuel Macron a aussi exprimé son intention de lutter contre l'islam radical. Il a salué les mérites de la loi qui interdit depuis le 1er janvier l'emploi d'imams d...


Lire la suite sur LeJDD