Emmanuel Macron se dit "heurté" par les "mots intolérables" du député RN

Emmanuel Macron à l'Elysée le 26 octobre 2022 - Ludovic MARIN / AFP
Emmanuel Macron à l'Elysée le 26 octobre 2022 - Ludovic MARIN / AFP

Une condamnation en haut lieu. BFMTV a appris via son entourage qu'Emmanuel Macron s'est dit "heurté" par les "mots intolérables" du député RN Grégoire de Fournas, qui a lancé "Qu'il retourne en Afrique!" lors d'une prise de parole de l'élu LFI Carlos Martens Bilongo à l'Assemblée nationale, confirmant des propos initialement rapportés par l'AFP.

"Le président est heurté par ces mots qui dans l'hémicycle comme hors de l’hémicycle sont intolérables", assure son entourage qui ajoute que le président apporte son "soutien au parlementaire insulté"

L'entourage du président souligne également que celui-ci a fait remarquer que LFI dénonce à juste titre le racisme du RN, mais dans le même temps qu'ils refusent toujours à dire qu’ils n’accepteront plus les voix des députés RN qui se porteraient sur  leurs motions de censure.

Article original publié sur BFMTV.com