Ce qu'il faut retenir du discours d'Emmanuel Macron au Parlement européen

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
© Ludovic MARIN / AFP / POOL
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Emmanuel Macron s'est déclaré ce lundi à Strasbourg "favorable" à une "révision des traités" de l'Union européenne, en proposant que les dirigeants des 27 en discutent à leur sommet de juin. "Il faudra réformer nos textes, c'est évident. L'une des voies de cette réforme est la convocation d'une convention de révision des traités. C'est une proposition du parlement européen et je l'approuve", a déclaré le président français devant le Parlement européen, pour son premier discours sur l'Europe depuis sa réélection et l'offensive russe en Ukraine. Treize des 27 pays de l'UE se sont dits lundi opposés au lancement d'une procédure pour changer les traités.

Macron appelle à la création d'une "communauté politique européenne"

Dans son premier discours sur l'Europe depuis sa réélection, Emmanuel Macron a reconnu des "divergences" entre les États membres sur le sujet et souhaite évoquer cette question avec les dirigeants des 27 lors d'un sommet en juin. Dans son intervention à l'occasion du jour de l'Europe, Emmanuel Macron a souligné que l'Ukraine , envahie par la Russie , était déjà "membre de cœur de notre union" alors que Moscou a organisé une commémoration militaire en grande pompe de la victoire de 1945 sur l'Allemagne nazie.

Mais le processus d'adhésion à l'UE, à laquelle aspire Kiev, "prendrait plusieurs années, en vérité plusieurs décennies", a souligné le président français, qui a proposé, en parallèle, la création d'une "organisation européenne nouvelle".

"Cette organisation...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles